Logo de la boite mondes

Avec humour, nous proposons à tous les publics, des spectacles ambitieux et poétiques. Dans les théâtres et hors les murs, notre démarche artistique a plusieurs voies, un parcours comme un échange, elle est un outil de partage pour décloisonner les mondes.

Boite à outil d’un collectif de créateurs, nous revisitons des textes d’auteurs, en partageant les mêmes exigences : l’épure, la théâtralité affirmée, la puissance des mots, du geste, de la musique et des images.

Boite de jeu à rêver le monde, nous mêlons pantomime, burlesque, musique, danse, improvisation, vidéo, écriture classique et moderne… à l’image des murs surréalistes qui rassemblaient des éléments hétéroclites,
Nous aimons confronter les genres et les registres, les détourner, nous jouer des conventions, explorer les mythes et revisiter leur vocation, oser l’irrévérence et l’absurde, mettre en lumière l'obscurité ou assombrir l’éclat, fondre le virtuel, l'imaginaire et le réel.

Boite à bijoux et Boite de Pandore. Écrin de trésors et coffre à démons, la boite mondes met en boite nos mondes déboités.Nous développons des actions pédagogiques avec des structures culturelles et médico-sociales et des ateliers théâtre pour petits et grands dans les quartiers défavorisés ou le secteur du handicap.

Boîte que l’on exploite
Boîte large ou étroite
Et qui s’emboîte ou se déboîte
Boîte que l’on convoite
Boîte à gauche ou à droite
Garnie de sciure ou d’ouate

Boris Vian

Elle met en scène les concerts de Peter Lorne, auteur compositeur interprète, Portrait en pied, une pièce écrite à partir de textes et d’interviews de Lars Norén. Elle monte au sein du Théâtre du Petit Pont plusieurs spectacles jeune et tout public dont L'Enfant et le rire du Diable co écrit avec Chantal Gallier (Avignon 2010 et tournée en France). Elle crée sa compagnie la boite mondes pour explorer des espaces plus personnels, comme le songe fantastique ou la fable futuriste. En adaptant des œuvres dans lesquelles elle insère sa propre écriture, elle met en scène et joue Les contes de la peur bleue (d’après G. Maupassant et T. Gautier), La vérité sur Frankenstein (d’après M. Shelley), RUR2020#lecabaretdesrobots (d’après Karel Čapek). De 2013 à 2019, elle est metteuse en scène associée au Théâtre Eurydice Art et Handicap. Elle est également pédagogue et essayiste en histoire du théâtre (Directeurs de Théâtre XIXe-XXe siècles, Pub. de la Sorbonne, 2008 ; Le Temps de l’Engagement, Presses du Chatelet, 2015)

Il enregistre en Argentine ses albums sous le label BlueArt Records : Otros Vientos, Casi Solo(s), Aqui me pongo a cantar, Elefantes, Cuando el alba, Sintesis et son dernier opus Al piano, disponibles sur toutes les plateformes. Il compose et interprète les musiques des spectacles de Philippe Goyard, Chantal Joblon (Cie Le Graffiti) Jean Vincent Lombard, Bernadette Lafont, Yamina Hachemi (Théâtre Temps), Compagnie Fleming Welt, Susana Lastreto, Alain Mollot (Théâtre de la Jacquerie)… Il compose les musiques de ballet des chorégraphes Claire Sauvageon, Serge Keuthen, Martha Moore… Il fait partie des compagnies dont il compose les musiques, la boite mondes et Les Mangeurs de Lapins.

Chorégraphe spécialisé dans le théâtre musical : Anges et Démons, Maison de la Radio ; Frankenstein Junior, Déjazet ; La Créole de Tulipatan, Théâtre 14 ; Les Papotins, Lucernaire ; Shrek The Musical, Casino de Paris ; Test The Rock Opera, Scala de Bâle… Des grands évènements internationaux (Cérémonie d’ouverture des Jeux Équestres Mondiaux ou du Pavillon France à l’Exposition universelle de Shangaï) aux scènes plus intimes : Nini, Théâtre Michel ou Zigoto Palace, Maxim’s de Genève), il dirige de nombreux artistes (Sylvie Joly, Laetitia Casta, Les Franglaises, Lorie Pester, Chantal Ladesou, Diane Tell, Kevin Razy…) Artiste pluridisciplinaire, il est comédien pour le spectacle À qui la faute? (Jacques Vidal / Flannan Obé) à la Comédie de Paris, ou pour la série multi-récompensée The Marvelous Mrs Maisel, chorégraphe du prochain Claude Lelouch et retrouve Bruno Agati pour la mise en scène de Je suis toutes les femmes, la revue très Mixity. RUR2020 est sa troisième collaboration avec Hélène Boisbeau pour la boite mondes.

Il collabore avec François Duval, (Pierre Pour Mémoire), Pierre Ascaride (Le Chichi), Xavier Durringer (Les surfeurs) et Gildas Milin (L’Homme de février, Toboggan). Il signe plusieurs créations lumière dont celles de la boite mondes (L’Enfant et le rire du Diable, Les Contes de la Peur bleue, La Vérité sur Frankenstein), les régies lumière ainsi que les bandes-son des compagnies de danse contemporaine Blanca Li et Salia Ni Seydou. Il conçoit et met en place le 1er centre de développement chorégraphique d’Afrique à Ouagadougou (Burkina Faso). Il crée les parcours sonores, vidéos et scénographiques des spectacles de Jacques Bonnaffé, et accompagne Jacques Gamblin dans sa tournée de Je parle à un homme qui ne tient pas en place.

Il commence l’art dramatique au théâtre de l’Echangeur avec la troupe Bougre de Singe  et interprète Luis Calaferte, Matei Visniec, Georges Perec... Après des études de cinéma, il réalise trois court-métrages et une vingtaine de créations vidéo avec les enfants des quartiers dits sensibles. Il crée l’association Cinémalin qui a pour but l’initiation au jeu et à l’image dans les zones prioritaires et la sensibilisation à la vidéo en milieu scolaire. Il collabore avec la bloggeuse Aude Sarkamari et réalise plusieurs documentaires à l’étranger (Liban, Irak). Il signe les créations vidéo du chorégraphe Eric Minh Cuong Castaing et de la metteuse en scène Hélène Boisbeau.

Après une maîtrise de gestion, elle se spécialise dans le milieu culturel. Elle devient administratrice de la compagnie de danse Anna W à Lyon, et co-fonde avec la chorégraphe Nathalie Delecroix, la Cie Antarès. Pour le cinéma durant 8 ans, elle travaille sur des documentaires, courts et longs métrage, en tant qu’administratrice, directrice de production ou productrice exécutive. Elle revient au spectacle vivant avec la Cie l'Univers Théâtre de Laurent Maciet, puis la Cie les Entre-Parleurs de Micha Herzog. Elle est administratrice de la boite mondes depuis janvier 2015.

Elle commence sa formation au Conservatoire d’art dramatique d’Orléans, et est l’élève de Jean Périmony et Jean-Claude Cotillard. Elle est la collaboratrice artistique de Jacques Bondoux, au Théâtre Artistic-Athévains, pour La Confesssion Impudique de Tanizaki, Parle moi de Pascale Roze et La Maîtresse de Jules Renard.
Elle tourne au cinéma dans Les Petites de
Wanda Kujacz et dans Mes Cendres d’Olivier Slimani. Elle écrit et met en scène Pure Folie, puis Panier Piano au Studio théâtre de Charenton, et tout récemment, De la neige et des marrons au Théâtre de Saint Maurice. Elle joue, sous la direction de Patrice Douchet au Théâtre de la Tête Noire, Erzebeth de Claude Prin puis Le Petit bistrot d’après Boris Vian et Jacques Prévert. Elle interprète Lettres d’amour de Gilles Costaz, mise en scène de Gérard Linsolas, puis Les Grosses rêveuses de Paul Fournel, mise en scène de Jacques Bondoux.
Sous la direction d’Hélène Boisbeau elle interprète
La Pomme, Les boîtes de peintures de Marcel Aymé, L’enfant et le rire du diable. Au Théâtre des cinq diamants, elle crée au côté de Bruno Bernardin, Dixversions, écrit et mis en scène par Yves Javault.

Il a créé le groupe « la Môme » et en a été le compositeur attitré. Ce groupe a reçu le prix cabaret La poste en 1997, le prix SACEM en 1998 et le prix sentier des Halles en 1999. Il compose la musique de plusieurs courts-métrages et documentaires, écrit et interpréte le cd de chansons pour enfants « Chansons de mon quartier ».
Il a accompagné le conteur
Toumani Kouyaté, la compagnie de Théâtre de rue « Collectif du bonheur intérieur brut » ou encore les groupes ou chanteurs Olive et ses Noyaux, Soul Finger, François Essindi, Pascale Neuvic, Boni Gnahoré, Les Piments Givrés, Tom Poisson, Olivier Neveux et actuellement Frédéric Fromet .
Il compose les musiques de scène accompagnant les spectacles des compagnies Senso Tempo, Tête en l'air, L'aurore, Les Apicoles, Le Théâtre du petit pont... Avec cette dernière, il interprète sur scène en tant que musicien et comédien une dizaine de spectacles destinés à un jeune public.
Depuis 2010, il compose les musiques du projet « 
J'ai la mémoire qui chante » (Ministère de la Santé, Mairie de Paris) pour des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer. Il enseigne également l'accordéon et le piano au sein de l'école de musique parisienne « Polynotes »

Après des études en Arts Graphiques, elle débute sa carrière comme roughman, puis en tant que directrice artistique junior dans des agences de conseil en communication directe, telles que Wunderman ou EuroRSCG. En 1995, après quelques années en agences, elle se met en free-lance. En 2009, elle quitte le milieu des agences de publicité pour travailler, en tant que directrice artistique sénior en communication, dans le milieu du spectacle vivant et avec de petits annonceurs. Depuis 2010, elle accompagne la boite mondes avec la création des affiches, les photos de spectacles, en actualisant le logo et par la création et réalisation de ce site Accéder à son site.