My Image
My Image

  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
  • My Image
My Image

depuis 2018

RUR2020 #le cabaret des robots

d'Hélène Boisbeau (livret) et Jorge Migoya (musique) d’après R.U.R. de Karel Čapek (1920, trad. Hanus Jelinek, 1924)

Spectacle jeune et tout public à partir de 10 ans
créé au Théâtre Eurydice (Plaisir), labellisé par le festival Imago-Art et handicap, coproduction Eurydice/la boite mondes

Durée : 1h15

Novembre 2020, une troupe de théâtre en crise entame la répétition de son nouveau spectacle : une adaptation de la pièce R.U.R. (Les Robots universels de Rossum) de Karel Čapek dans une version musicale et chantée. La pièce en quatre actes, raconte comment les robots androïdes de la firme Rossum’s Universal, fabriqués en masse pour libérer les hommes du travail, vont peu à peu prendre conscience de leur puissance et dominer le monde...

Note d'intention d'Hélène Boisbeau

Lors d’un stage que j'ai conduit en 2013-2014, les acteurs d’Eurydice ont créé des personnages en improvisation, qui ont inspiré l’argument de RUR2020 : une comédie moderne où des acteurs d’aujourd’hui joueraient une adaptation musicale de RUR. Dans cette mise en abîme, la pièce de 1920 fait écho aux questions contemporaines de l’homme augmenté, de l’intelligence artificielle, et de la place des faibles dans un monde robotisé. 
Nous voulions que les personnages d'aujourd'hui instaurent un dialogue avec ceux de 1920 : ils parlent du travail, du progrès, du déclin de la civilisation, du respect entre les êtres, et surtout, à travers l’exemple du syndrome d’Asperger, du regard sur la différence. Comme ceux de Čapek, ils invitent à changer le nôtre.

Distribution

Jeu et chant : Manon Landowski, Priscillia Guillemain-Pain, Gabriel Xerry, Rovnic Steve Pengame, Felipe Zarco ou Laurent Muljar Jeu et piano : Jorge Migoya Mise en scène : Hélène Boisbeau Lumière : Eric da Graça Neves Danse et chorégraphie : Philippe Bonhommeau Vidéo : Badr Boukikaz Décors, costumes et graphisme : les ateliers du théâtre Eurydice

My Image
My Image
My Image
My Image

Les deux spectacles partent de l'intention d'Hélène Boisbeau et Jorge Migoya d’adapter R.U.R. de Karel Čapek en théâtre musical.

Le premier spectacle destiné à tourner hors les murs, RUR Cabaret d’anticipation, a été commandé à la boite mondes par le théâtre Eurydice en 2016, pour sa troupe de comédiens professionnels composée de personnes en situation de handicap.

Le second spectacle, RUR2020 #lecabaretdesrobots, créé en 2018, est une mise en abîme du précédent. Il est transposé en 2020 et interprété par une distribution mixte : les comédiens d’Eurydice et les comédiens de la boite mondes. C’est une coproduction la boite mondes/théâtre Eurydice.

My Image

de 2018 à 2019 | petite forme de RUR2020

RUR Cabaret d'anticipation

d'Hélène Boisbeau (livret) et Jorge Migoya (musique) d’après R.U.R. de Karel Čapek (1920, trad. H. Jelinek, 1924)

Petite forme jeune et tout public à partir de 7 ans, écrite pour les comédiens en situation de handicap de la troupe permanente de l’ESAT-théâtre Eurydice’ Sauvegarde, production théâtre Eurydice (Plaisir, 78)

RUR Cabaret d’anticipation raconte comment les robots androïdes de la firme Rossum’s Universal, fabriqués en masse pour libérer les hommes du travail, vont peu à peu prendre conscience de leur puissance…

Note d'intention d'Hélène Boisbeau

Avec Jorge Migoya, nous nous sommes inspirés du cabaret et de Kurt Weill, le compositeur de Bertolt Brecht. Les chansons apportent un décalage comique et invitent autant à la rêverie qu’à la réflexion, afin de toucher, comme le souhaitait Brecht, « un public de l’âge scientifique ».
La référence au cinéma muet est constante. Le film Metropolis a été une source d’inspiration essentielle pour la scénographie, les costumes et la gestuelle.
A ceux qui lui reprochaient de finir toujours ses pièces ou romans par la mort, Karel Čapek, brillant intellectuel nourri des avant-gardes de son temps, répondait : « Dans mes œuvres, rien ne finit par la mort, je veux dire par là que la vie n’est pas une solution et une proposition pour tout, car tout est une éternelle culmination, continuation et réconciliation. »

Distribution identique à RUR2020#le cabaret des robots sauf :

Jeu et chant : Anna Penneveyre Assistante mise en scène : Léa Pheulpin

My Image

théâtre Eurydice (Plaisir) dans le cadre du festival Imago, Le Cube (Issy-les-Moulineaux), théâtre des Malassis (Bagnolet), centre culturel René Cassin (Dourdan)

école Alain Fournier (Plaisir), IEM Château de Bailly (Bailly), foyer Camille Claudel (Villepreux), Maison Elsa Triolet (Saint-Arnoult-en-Yvelines) dans le cadre du Pôle Art et Handicap, Espace Salvador Allende (Bobigny) dans le cadre du Salon du handicap, centre Paul Coudert (Bagnolet) dans le cadre de la semaine de la Solidarité

Logo de la boite mondes